condannati non colpevoli - revisione penale Garante nazionale per la tutela dei diritti del detenuto
Chi Siamo Condannati non colpevoli Collabora Link News Eventi Contatti Home Page Collabora Chi Siamo
NEWS
revisione penale
revoca misure prevenzione antimafia
diritti europei dell'uomo
tutela dititto dell uomo

 

 

>> Dettaglio News - Eventi - Notizia
 
       
GUANTANAMO: SHAKER AAMER 10 ANS EN PRISON POUR RIEN
   
 
 
PARIS, 01 AGO 2012
Shaker a été déclaré "libérable" en 2007 par l’administration Bush, et à nouveau en 2009 par l’administration Obama. Malgré cela, le gouvernement britannique n’a jamais pu obtenir son rapatriement. Il n'a jamais été inculpé d’aucun crime et n'a jamais bénéficié d'aucun procès. Au contraire, il a été constamment maltraité, torturé et soumis à un isolement prolongé dans la prison de Guantánamo.


Shaker Aamer détenu depuis plus de 10 ans sans qu’aucune charge n’ait été retenue contre lui ni procès équitable, c’est 10 ans de trop.

Il a été capturé en Afghanistan en décembre 2001 et transféré le 14 février 2002 avec les tous premiers détenus à Guantanamo, où il est toujours actuellement. Il est un résident, légal, permanent du Royaume-Uni, marié à une britannique, avec laquelle il a eu quatre enfants. Sa famille vit à Londres.

Shaker a été déclaré "libérable" en 2007 par l’administration Bush, et à nouveau en 2009 par l’administration Obama. Malgré cela, le gouvernement britannique n’a jamais pu obtenir son rapatriement. Il n'a jamais été inculpé d’aucun crime et n'a jamais bénéficié d'aucun procès. Au contraire, il a été constamment maltraité, torturé et soumis à un isolement prolongé dans la prison de Guantánamo.
Justice pour Shaker Aamer détenu depuis 10 ans à Guantanamo : il faut l'inculper ou le libérer SIGNEZ

Shaker a grandi en Arabie Saoudite avec ses quatre frères et soeurs. Ses parents ont divorcé quand il était enfant et son père s'est remarié. A dix-sept, il s'enfuit en Amérique pour rejoindre des connaissances. Il a passé plusieurs années à voyager en Europe et au Moyen-Orient, avant de s'installer à Londres où il a rencontré sa future femme. Ils ont quatre enfant, Shaker n'a jamais vu sur son fils cadet.

Il est connu pour son dévouement auprès des autres. En Juin 2001, Shaker est parti en Afghanistan à Kaboul pour faire du bénévolat pour une organisation caritative islamique. Après le 11 Septembre, il a été arrêté, vendu à différents groupes armés et transféré sur la base américaine de Bagram où il a subi de terribles abus, torture et autres violences. Il dit qu’un officier britannique de renseignement était présent dans la pièce où il était interrogé.

Il a été forcé de rester éveillé pendant neuf jours d'affilée et privé de nourriture, il a maigri de 27 kg. De l’eau glacée a été versée sur lui ; combiné avec le rude hiver afghan, ses pieds ont gelés. Il est resté enchaîné pendant des heures dans des positions rendant tout mouvement insupportable. Ses pieds enflés, noircis ont été battus. On lui a refusé les antalgiques qu’il demandait.

Shaker a commencé à dire tout ce que ses interrogateurs voulaient, vrai ou non. Satisfait de ses aveux, l'armée américaine a transféré Shaker à Guantánamo en février 2002. Malgré les violences qu'il avait endurées, Shaker est resté l'homme soucieux des autres codétenus. Il a été l’initiateur de la première grève de la faim pour protester contre les conditions de détention. Décrit par les autorités américaines comme un « un détenu non conciliant», hostile à l’encontre des gardes et du personnel, il aurait fait l’objet de plus de 100 infractions disciplinaires.

Après que le gouvernement américain l’ait déclaré "libérable" en 2007, le gouvernement britannique a demandé son retour au Royaume-Uni, mais les négociations avec les États-Unis n’ont pas abouties. Shaker est le seul résident légal britannique restant encore à Guantanamo, tous les autres ont été rapatriés. La Grande Bretagne et l’Arabie Saoudite, son pays natal, ont toutes les deux déclarés qu’il ne serait pas poursuivi par la justice si il était libéré dans ces pays.
 
 

 

 

 

 

 
Progetto Innocenti Italia  
Via ruggeri da stabello 7 - 24123 Bergamo
Info@progettoinnocenti.it
 
Ci trovi su:

 

Home page Chi siamo Condannati non colpevoli Collabora Link News Eventi Contatti